2 commentaires sur “Téléphonie suisse : Les méfaits de la pseudo-concurrence

  1. Ciao Stefano,

    je suis abonné Free depuis que nous nous sommes installés à Sainte Maxime.
    Tout se passait bien jusqu’au lundi 6 février, Vanessa regardait la télé et tout à coup
    plus de connexion !

    J’appelle Free aussitôt, avec patience parce que pour les joindre c’est l’aventure !
    Aujourd’hui 17 toujours rien ! Usurpation de ligne, problème technique et j’en passe.

    Je te fais pas le récapitulatif des échanges téléphoniques avec le service technique.

    Le raccordement à été effectué le 15 par France Telecom, plainte à été déposée
    et nous eh bien toujours en attente. Bref en un mot SAV de mer..

    Si je peux t’envoyer ce billet, c’est parce que j’ai pu me connecter chez ma voisine en wifi.

    Je te souhaite une excellente journée et gros bisou à tous.

    Albin

    PS Sinon Free c’est bien (quand ça fonctionne) !

    • Salut Albin,

      On peut voir ici les méfaits des prix assassins de Free. Le plus gros centre de coût pour un opérateur est (comme pour la grande partie des entreprises) les ressources humaines.
      Afin de gérer un grand nombre de cleints et/ou de requêtes, il devient impératif que le service à la clientèle soit à la hauteur et pour ce faire il faut les ressources nécessaire.

      Free a fait le pari d’accueillir un très grand nombre de clients supplémentaires sans forcément engager plus de main d’oeuvre… Pari pas payant… pour les clients…

      J’espère que tout se réglera vite pour vous… ;-) A bientôt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s